Le résumé :

Le corps d´Antoine Garrencq, psychiatre réputé de 52 ans, est retrouvé égorgé et pendu à la fenêtre de son cabinet. Sur les lieux, la police trouve de la «drogue du violeur», faisant perdre toute volonté à celui qui l´ingère. Chloé pense que le tueur a exposé sa victime afin de l´humilier et la punir pour une faute grave qu´elle aurait commise.

Le replay de PROFILAGE SAISON 4