LES VACANCES DES ANGES 3 - «Pablo Escobar» et une «tête de lapin terrifié»: retrouvez les plus belles punchlines de la semaine #2

Cette semaine, les candidats des Vacances des Anges 3 ont eu le verbe haut. Les premières tensions sont là et les comparaisons aussi. Regardez le best-of des phrases cultes!


Léana commence la semaine en frappant fort ! La reine du sexy arrive dans un lieu qui l’impressionne beaucoup : «c’est hyper classe ! Je suis dans mon élément» explique-t-elle. Yoann, de son côté, pense que ce n’est pas à lui de faire des efforts lors d’un job avec des vachettes. Il décide de s’habiller en rouge : «c’est au taureau de s’adapter à moi» précise-t-il.

Mais à voir le garçon avec les animaux, Tressia part dans une crise de rires : «Yoann ou Gaston Lagaff». Thomas, lui, est beaucoup plus sévère avec Julie : «Julie, c’est comme les arêtes dans le poisson». La brunette a l’impression d’avoir fait quelque chose de grave : «J’ai l’impression d’être Pablo Escobar et d’avoir ruiné tout le monde» - avant de répliquer à son camarade : «Toto ? C’est le Taz de Tasmanie, il s’arrête jamais».

Elisa parle sur les hommes

Du côté d’Elisa, il est tout à fait naturel que Bryan soit au petit soin avec Sabrina : «c’est normal que les hommes fassent le petit dej’» précise-t-elle. Léana reste la plus sensible des candidates : «je suis claustro !» lâche-t-elle à Thomas alors qu’elle est sur le perron de la villa. Toto lui fait donc remarquer qu’elle se tient à l’extérieur de la maison.

Raphael, lui, prend grand plaisir à taquiner Elisa : «je lui raconte la messe» avoue-t-il. Pour Rémi, c’est l‘histoire de Sabrina et Bryan qui n’avance pas : «La relation de Sabrina et Bryan ? C’est comme en F1 les tours de qualification». Enfin, Julie a pitié de Yoann «avec sa tête de lapin terrifié». Sympa!
 

Partager sur :

Actus