Les Anges 9 – Best-of des phrases cultes : «Le respect il est parti en vacances»

Les candidats des Anges sont très remontés cette semaine. Ça se dispute, ça s’encanaille et les punchlines pleuvent. Regardez !

Depuis l’arrivée de Vincent, les habitants ont découvert une personnalité exubérante. Son projet professionnel est de trouver l’amour. Mélanie confie son ressenti avant le départ du jeune homme pour son rendez-vous pro’ : « Shogun, le playboy en carton ». Et Thomas partage le même avis que la blondinette : « Vincent, il est costaud comme une canne à pêche ».

Mais Mélanie n’est pas plus douée en amour. Lorsque Carl l’invite pour une sortie à la plage pour voir le coucher de soleil, la jeune femme accepte. Elle qui déteste ce genre de chose : « Je vais arrêter d’avoir peur du rosemantisme ». Et pour Thomas ce n’est pas le « romantisme » qui pose problème mais le défi BMX : « J’ai autant d’équilibre qu’une clé à molette ».

Thomas, roi de la gamelle

Et à voir le boxeur sur un vélo, on comprend qu’il ne plaisante pas. Il enchaîne les gamelles : « C’est les soldes sur les cascades » rigole Thomas. Sa chérie Rawell, serait plutôt du genre à lancer les embrouilles dans la villa. Ainsi, quand elle révèle que Barbara a de nombreux admirateurs dans la villa, elle n’y va pas par quatre chemins : « Autour du lit de Barbara, c’est une niche à poulailler ».

Même Thomas doit reconnaître que la chanteuse enchaîne les coups de malchance : « Barbara, c’est la scoumoune de la villa ». En revanche, tout semble bien aller pour Mélanie. A part un petit accident pendant le shooting : « Fait gaffe, on te voit un peu la pantoufle » lâche Antho. Enfin, Milla a du mal à encaisser de voir Jordan avec une autre femme et elle le fait savoir : « Le respect, il est parti en vacances ».


A VOIR :
Partager sur :

Actus