Les Anges 9 – Best-of des phrases cultes : « J’adore qu’on me fouette »

Les candidats profitent à fond de leur aventure à Miami. Les habitants doivent assurer leur projet pro’ et supporter la vie en communauté. Autant dire qu’il y a des commentaires à faire !

Cette semaine, les habitants ont oscillé entre tensions latentes et moments de délires. Lorsque les jumelles Rawell et Rania apprennent qu’elles vont réaliser un tutoriel maquillage, elles s’entrainent naturellement sur Carl et Thomas.

Le Québécois découvre enfin la vérité : « Je comprends pourquoi certaines filles moches deviennent belles », commente-t-il après s’être vu apprêté. Et son compère Thomas souffre plus lorsqu’il doit se faire tatouer pour faire plaisir à sa belle Rawell. Il ne peut cacher sa douleur : « J’ai le caleçon qui me remonte à la gorge ».

Vincent et sa maîtresse

Du côté de Vincent Shogun, il est temps de perfectionner son anglais. Le jeune homme veut trouver l’amour et il doit être sérieux. Mais lorsqu’il découvre que sa coach utilise un fouet dès qu’elle entend du français, il est aux anges ! « J’adore qu’on me fouette » confie le candidat.

Mais il ferait bien aussi de régler ses problèmes avec la langue française : « Le cours commence à commencer ». Et on laisse le mot de la fin à Julien. Le jeune homme est complètement dingue de sa camarade Milla. Et cela, peu importe ce qu’elle porte : « Milla, elle pourrait se déguiser même en pizza, elle serait belle ».


A VOIR :
Partager sur :

Actus