LES ANGES 10 - «Je finis en topless pour vendre de l’eau» : Best-of des phrases cultes de la semaine #8

Cette semaine, les Anges ont été très inspirés encore une fois. Entre verlan et expressions inventées, on revient sur les meilleures punchlines des candidats.

Raphael est le premier à dégainer. Il est impressionné par les talents d’un paparazzi : «c’est un scanner vivant». Léana, elle, taquine volontiers sa copine Sarah Martins sur sa petite taille de «califor-naine». Pendant ce temps, Shanna se met sur  son «72» pour Gary Dourdan. Une star «dans la turfu» pour Jaja.

Thomas, lui, se moque de son ami Florian qui a embrassé Sarah Martins : «Flo, le serial galocheur». Vincent, en revanche, n’a d’yeux que pour Maddy «même si elle fait 1m12, c’est la plus belle». Thomas, de son côté, regarde avec amour sa Léana : «on dirait une empereuse». En revanche, Jaja n’est pas prêt à tout pour son rêve hollywoodien: «Je ne suis pas Tomb Raider. Je ne vais pas me peter une cheville pour des lettres en plastique!».

Les «10 continents» de Vincent

Vincent, de son côté, opte pour une nouvelle variante du monde avec «10 continents». Mais son ami Thomas lui, reconnait un seul pays l’Espagne : «avec Rémi, on chante comme des casseroles espagnoles». Jaja se la joue plus bucolique : «Tu ne vas pas revenir en moonwalk comme une fleur ! Tu n’es pas une tulipe !». Du côté de Charles, on préfère le cirque pour les comparaisons : «Flo, il est à l’aise comme un éléphant sur un ballon».

Enfin, si Léana s’étonne de finir «topless pour vendre de l’eau», son ami Jaja se trouve des excuses «Je suis un chanteur des pièces qui résonnent». Heureusement, Claire est là pour donner de l’amour: «J’avais des cœurs dans les yeux, on aurait dit un émoticône».
 

Partager sur :

Actus