URGENCES - Hopitaux : d'Aix en Provence à Lunel, un été au bord de l'imposion dimanche 29 mars à 21.05

Après trois mois de grève aux urgences, le gouvernement a répondu cet été en annonçant le déblocage de 70 millions d´euros.

les équipes du magazine d'NRJ12 "Urgences" ont voulu connaître la vraie situation sur le terrain en passant une partie de l'été dans deux services d'Urgences, l'un à Aix-en-Provence près de Marseille et l'autre à Lunel près de Montpellier. Et vous allez voir qu'avec les dizaines de vacanciers qui débarquent,  les journées de 24h ne suffisent plus  pour soigner tout le monde. Dans le Centre Hospitalier d´Aix-en-Provence, médecins, infirmiers et urgentistes doivent faire face à des salles d´attente bondées de touristes qui voient leurs vacances se terminer précipitamment et souvent dans le drame. Accidents de la route, malaises, arrêts cardiaques, tentatives de suicide, il faut agir en quelques secondes souvent sous la pression et le stress. A 130km de là,  la clinique privée de Lunel. Cette petite ville de 26.000 habitants devient, le temps de l´été, une des villes les plus prisées du Sud en raison de sa proximité avec la Grande Motte. Ici se croisent alors des vacanciers accidentés, des victimes d´agressions et parfois même les agresseurs amenés par les gendarmes ou la police. A l´hôpital de Lunel on appelle cela la « vague de minuit ». Deux villes, deux hôpitaux, deux ambiances avec un seul et même objectif : sauver des vies à tout prix.  

Partager sur :

Actus