SNAPPED : LES FEMMES TUEUSES - Le cas Jennifer Womac - Mardi 12 juin à 20.55

Cette semaine Snapped s'interresse à l'affaire Jennifer Womac

Le samedi 19 septembre 2009, Jennifer Womac, 36 ans, et sa belle-mère Ruth Ann retrouvent le père de Jennifer, Grady Nichols, saignant à cause d’une balle de fusil, sur le balcon arrière de sa maison. En tant que riche propriétaire de l’une des entreprises les plus prospères de la région, les enquêteurs ont d’abord pensé que Grady avait peut-être été victime d’un vol, mais il n’y avait aucun signe d’effraction et aucun objet de valeur ne manquait.

La police a alors commencé à interroger les plus proches de Grady, en commençant par son épouse, Ruth Ann. Ruth Ann s’est montrée très coopérative avec les autorités et a manifestement été bouleversée par la mort de son mari. Ils ont ensuite interrogé Jennifer et son frère John. Lorsque la police a feuilleté les dossiers téléphoniques de la famille, elle les a orientés dans une nouvelle direction : un homme du nom de James Louie Landers, un homme à tout faire qui traînait beaucoup avec Jennifer ces derniers temps.

Lorsque les enquêteurs ont interrogé Landers, ils ont été frappés par sa nature nerveuse et par ses réponses évasives au sujet de ses allées et venues le 19. Landers a avoué aux autorités qu’il avait tué Grady Nichols, mais leur a dit que Jennifer avait planifié le tout pour récupérer sa part de l’héritage. Landers a accepté de porter un micro caché pour une réunion avec Jennifer, pour essayer de lui faire admettre son rôle dans le meurtre de son père. Lors de la réunion, Jennifer a été enregistrée en train de s’impliquer dans le crime. Elle et Landers ont plaidé coupable de meurtre au deuxième degré et ont été condamnés à 40 ans de prison.

Partager sur :

Actus